Résiliation de contrat assurance auto par l’assureur et les divers recours possibles

Résiliation de contrat assurance auto par l’assureur et les divers recours possibles

Les compagnies d’assurance se livrent une rude bataille sur le secteur de l’assurance automobile afin de séduire les automobilistes. Les assurés peuvent dès lors résilier à chaque échéance leur contrat d’assurance et souscrire une offre plus compétitive. Mais la rupture de contrat n’est pas toujours effectuée à l’initiative de l’automobiliste. L’assureur peut également décider de mettre fin au contrat pour différentes raisons. Quand cela arrive, malgré la pléthore d’offres sur le marché de l’assurance auto, trouver un nouvel assureur devient chose difficile. Dans ce cas, quels sont les divers recours possibles ?

Les différents motifs de résiliation du contrat assurance auto

Un assureur peut rompre librement un contrat à sa date d’anniversaire, sans qu’il ait à communiquer les motifs à l’assuré. Il doit seulement l’informer de la résiliation deux mois avant l’échéance. Dans la plupart des cas, la résiliation se justifie par un nombre important de sinistres. Même les assurés les plus fidèles peuvent un jour recevoir une lettre de résiliation de son assureur dans le cas où ce dernier juge que l’automobiliste devient un assuré à risque. Une tentative de fraude, une annulation de permis, un défaut de paiement des cotisations donnent également aux assureurs le droit de rompre le contrat avant échéance.

A qui s’adresser ?

Si vous estimez que la résiliation semble injustifiée, négociez auprès de votre assureur. Sinon, il est également possible d’engager une action en justice. Cette démarche demande en revanche du temps. Vous ne serez par ailleurs pas en mesure d’utiliser votre voiture durant la durée de la procédure si elle n’est pas assurée. Mais se résoudre à la décision de l’assureur ne va pas non plus simplifier les choses. En effet, le motif de la radiation est inscrit dans le fichier de l’Agira. La majorité des assureurs refuseront alors votre souscription. Que faire ? Une solution est de faire appel à un assureur dédié aux conducteurs résiliés. Les tarifs proposés sont relativement élevés. Des courtiers en ligne comme http://www.sosresilie.fr peuvent vous aider dans votre démarche. Il vous est également possible de saisir le Bureau central de tarification (BCT). Ce dernier contraindra une compagnie d’assurance à vous assurer. En revanche, il n’intervient qu’au titre de l’assurance responsabilité civile.